Nom du site

  
  

Recherche :


Construction

Sous-Rubriques

Le secteur dans lequel le risque d'accidents est le plus élevé au sein de l'Union européenne est celui de la construction. En effet, ce secteur enregistre plus de 1300 décès par an. A l'échelle mondiale, le risque de décès pour les travailleurs de la construction est trois fois plus élevé que pour les travailleurs dans les autres secteurs, et le risque de blessures y est deux fois plus élevé.

La division « construction » fut créée en janvier 2011 auprès de l’I.T.M.

Son champ de travail est d’une part la sécurité et la santé de l’ensemble des salariés sur les chantiers et d’autre part, le respect des dispositions du droit du travail dans les entreprises de construction.

Pour contribuer à un respect de conditions de travail sûres et décentes de tous les salariés occupés sur des chantiers (privés ou publics) au Luxembourg, les membres de la division effectuent des contrôles +- réguliers, ensemble avec l’Inspection ITM-Environnement de l’Administration des Douanes et accises.

En sus de contrôles ciblés sur le travail clandestin organisé en soirée («after-work ») ou le week-end, des « actions focus coup de poing » sont effectuées  plusieurs fois par an sur des chantiers de grande envergure, ensemble avec d’autres administrations, telle que l’ADEM, la Division de la Santé au travail du Ministère de la Santé, le Centre commun de la sécurité sociale, le <Service anti-fraude> de l’Administration de l’enregistrement et des domaines(TVA), la Police grand-ducale etc..(dispositif « CIALTI » - Cellule inter administrative de lutte contre le travail illégal)

Depuis 2010, des contrôles avec participation internationale d’inspecteurs du travail ou des actions communes dans la Grande Région sont organisées via le Bureau luxembourgeois de liaison en matière de détachement transfrontalier et grâce aux accords bilatéraux conclus avec la Belgique, la Pologne, la France et le Portugal.